ataraxie


ataraxie

ataraxie [ ataraksi ] n. f.
• 1580; gr. ataraxia « absence de trouble »
Didact. Tranquillité de l'âme. Chez les stoïciens, État d'une âme que rien ne trouble, idéal du sage. apathie, 1. calme, détachement, impassibilité, quiétude, sérénité. Adj. ATARAXIQUE , 1866 . ⊗ CONTR. Agitation, inquiétude, passion.

ataraxie nom féminin (grec ataraksia) Quiétude absolue de l'âme, idéal du sage, selon l'épicurisme et le stoïcisme. ● ataraxie (synonymes) nom féminin (grec ataraksia) Quiétude absolue de l'âme, idéal du sage, selon l'épicurisme et...
Synonymes :
- détachement
- indifférence
- sérénité
Contraires :
- anxiété
- désarroi
- émotivité
- hypersensibilité
- inquiétude

ataraxie
n. f. PHILO Tranquillité de l'âme, fondée notam. sur la connaissance raisonnée de la "limite d'accroissement des plaisirs" (chez Démocrite).
|| Quiétude de l'esprit que "rien ne peut troubler", absence de douleur morale (dans les philosophies épicurienne et stoïcienne).

⇒ATARAXIE, subst. fém.
A.— PHILOS. Tranquillité, impassibilité d'une âme devenue maîtresse d'elle-même au prix de la sagesse acquise soit par la modération dans la recherche des plaisirs (Épicurisme), soit par l'appréciation exacte de la valeur des choses (Stoïcisme), soit par la suspension du jugement (Pyrrhonisme et Scepticisme) :
1. Les devoirs et les intérêts de la vie commune sont un poids douloureux qui étouffe les facultés intellectuelles. Les philosophes anciens l'avaient bien senti : l'ataraxie qu'ils recommandaient n'était que la séparation des deux genres de vie que de nos jours les hommes s'opiniâtrent à concilier.
CONSTANT, Journaux intimes, 1804, p. 147.
2. Par opposition avec la voluptueuse ataraxie de certaine musique parisienne, il célébrait la volonté violente, un pessimisme viril et sain.
R. ROLLAND, Jean-Christophe, La Foire sur la place, 1908, p. 773.
3. Par rapport à ce qu'elle viendrait de quitter, une telle âme pratiquerait l'indifférence ou l'insensibilité; elle serait dans l'« ataraxie » ou l'« apathie » des épicuriens et des stoïciens. Par rapport à ce qu'elle trouve de positif en elle, si son détachement de l'ancien veut être un attachement à du nouveau, sa vie serait contemplation; elle se conformerait à l'idéal de Platon et d'Aristote.
BERGSON, Les Deux sources de la mor. et de la relig., 1932, p. 63.
4. L'équilibre, la paix, l'ataraxie, qu'on donne le nom qu'on voudra à cela que je crains de ne jamais trouver.
GREEN, Journal, 1948, p. 218.
P. anal. :
5. ... Beethoven a rendu [dans la mélodie citée] (...) cette ataraxie de la solitude que rien ne vient troubler.
J. COMBARIEU, Les Rapports de la mus. et de la poésie, 1894, p. 90.
B.— P. ext., PATHOL.
1. ,,Absence de trouble dans l'appareil digestif.`` (Ac. 1932 et ROB.).
2. État d'indifférence caractéristique de certaines névropathies et obtenu sans l'influence d'agents neuroleptiques supprimant toute réponse réactionnelle. Anton. anxiété, hyperémotivité.
Ataraxie génitale. Impuissance (Lar. encyclop.).
Rem. MOOR 1966 observe que l'ataraxie désigne un ,,état de tranquillité et d'impassibilité à distinguer de l'apathie``.
PRONONC. :[].
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. 1580 philos. antique « tranquillité de l'âme » (MONT., 1 II, ch. XII ds GDF. Compl. : Cette assiette de leur jugement, droicte et inflexible, recevant tous objects sans application et consentement, les achemine a leur ataraxie); 2. 1907 méd. « absence de trouble (de l'appareil digestif) » (Jaquet ds GARNIER-DEL. : ataraxie digestive).
Empr. au gr. « absence de trouble, tranquillité d'âme » dep. ÉPICURE (DIOGÈNE LAËRCE, 10, 96) ds BAILLY.
STAT. — Fréq. abs. littér. :24.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BOUILLET 1859. — Foi t. 1 1968. — FOULQ.-ST-JEAN 1962. — GARNIER-DEL. 1961 [1958]. — GOBLOT 1920. — LAFON 1969. — LAL. 1968. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — MARCH. 1970. — Méd. 1966. — Méd. Biol. t. 1 1970. — MIQ. 1967. — MOOR 1966. — Mots rares 1965. — NYSTEN 1824. — PIÉRON 1963. — POROT 1960.

ataraxie [ataʀaksi] n. f.
ÉTYM. 1580; grec ataraxia « absence de trouble, tranquillité d'âme ».
1 Philos. Tranquillité de l'âme. Chez les Stoïciens, État d'une âme que rien ne trouble. Apathie, calme, détachement, impassibilité, imperturbabilité, quiétude, sérénité. || Pour les Stoïciens, l'ataraxie est l'idéal du sage. Bonheur.
1 Le premier (l'homme sauvage) ne respire que le repos et la liberté; il ne veut que vivre et rester oisif, et l'ataraxie même du stoïcien n'approche pas de sa profonde indifférence pour tout autre objet.
Rousseau, De l'inégalité parmi les hommes, 2.
2 Ataraxie ! pensait-il, indifférence, quiétude, sérénité voluptueuse ! qui des hommes vous appréciera ?
Pierre Louÿs, Aphrodite, V, 5.
3 Il n'y a point d'ivresse égale à celle d'un homme qui a gagné un million et qui se prépare à le perdre. Celui qui arrivera à cette ataraxie en mouvement peut se vanter d'être au-dessus du sort.
Alain, les Aventures du cœur, in les Passions et la Sagesse, Pl., p. 397-398.
4 Quel rajeunissement, quel bain de force originelle que d'être, seul, deux fois vingt-quatre heures entre ciel et mer. Et quelle apaisante beauté, — l'ataraxie découverte en plein cœur des pires tempêtes (j'en ai fait l'épreuve une fois de plus pendant la première de ces deux traversées) […]
J.-R. Bloch, Deux hommes se rencontrent, p. 198.
2 Méd. État de tranquillité, d'impassibilité provoqué par certains neuroleptiques (dits ataraxiques).Ataraxie digestive : absence de troubles de l'appareil digestif.Ataraxie génitale : impuissance.
CONTR. Agitation, anxiété, émotivité, inquiétude, passion, trouble.
DÉR. Ataraxique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ataraxie — ATARAXÍE s.f. 1. (med.) Stare bolnăvicioasă de pasivitate a unui organ sau a unei funcţiuni. 2. Concepţie filozofică idealistă din antichitate care susţinea că omul trebuie să tindă spre o stare de perfectă linişte sufletească prin detaşarea de… …   Dicționar Român

  • ataraxie — ATARAXIE. subst. fém. Terme de Philosophie. Quiétude, calme, tranquillité de l âme. Les Stoïciens tendoient à l Ataraxie …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Ataraxie — (v. gr.), Unerschütterlichkeit, Seelenruhe, Gleichmuth …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Ataraxīe — (griech.), unerschütterliche Seelenruhe, bei den alten Skeptikern der Zweck ihres skeptischen Philosophierens, weil man beim Zweifeln durch keine einander widerstreitende Meinungen beunruhigt werde …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Ataraxie — Ataraxie, Unerschütterlichkeit, Seelenruhe …   Herders Conversations-Lexikon

  • Ataraxie — L’ataraxie (du grec ἀταραξία / ataraxía signifiant « absence de troubles ») apparaît d abord chez Démocrite et désigne la tranquillité de l’âme résultant de la modération et de l’harmonie de l’existence. L’ataraxie devient ensuite le… …   Wikipédia en Français

  • Ataraxie — Die Ataraxie („Unerschütterlichkeit“, auch Ataraxis, altgriechisch ἀταραξία ataraxía, von a tárachos „unerschütterlich“) ist die Bezeichnung der Epikureer und Pyrrhoneer für das Ideal der Seelenruhe. Sie bezeichnet als seelischen Zustand die… …   Deutsch Wikipedia

  • Ataraxie — Ata|ra|xie 〈f. 19; unz.〉 Seelenruhe, Gleichmut, Unerschütterlichkeit [<grch. a „nicht“ + tarassein „aufrühren, erregen“] * * * Ataraxie   [griechisch »Unerschütterlichkeit«] die, , das Nicht verwirrt Sein, Gemütsruhe, Gleichmut, Seelenruhe;… …   Universal-Lexikon

  • ataraxie — (a ta ra ksie) s. f. Terme de philosophie. Absence de trouble dans l âme. •   L ataraxie même du stoïcien n approche pas de son indifférence, J. J. ROUSS. Orig. 2. •   Et les pyrrhoniens ont leur ataraxie, PASC. Vrai bien, 2. ÉTYMOLOGIE    Terme… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ATARAXIE — s. f. T. de Philosophie. Quiétude, calme, tranquillité de l âme. Les stoïciens tendaient à l ataraxie …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)